Les normes de sécurité des poussettes pour bébé. - La Poussette Bébé
683
page-template-default,page,page-id-683,bridge-core-2.5.4,has-winamaz,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.9,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Les normes de sécurité des poussettes pour bébé.

Poussettes : quelles normes de sécurité ?

A trois ou quatre roues… Modèle canne pour la légèreté ou combinée pour la praticité… Citadine ou tout-terrain… Difficile de faire son choix en matière de carrosse pour votre petit bout ! Mais s’il y a bien un élément indispensable à prendre en compte, c’est la sécurité des poussettes pour bébé.

Heureusement, les normes françaises et européennes encadrent rigoureusement les moyens de transport de nos petits. Et voici un point sur les réglementations en vigueur, indispensables à leur sécurité.

marquage sécurité

La sécurité des poussettes encadré par le décret puériculture.

La sécurité des enfants est un sujet très sensible auquel les pouvoirs publics portent une attention toute particulière. Dans ce domaine, les articles de puériculture, destinés par nature aux plus jeunes enfants, doivent répondre à un certain nombre d’exigences de construction.

Le décret n° 91-1292 du 20 décembre 1991 « puériculture » concerne spécifiquement les produits destinés à assurer ou à faciliter l’assise, la toilette, le couchage, le transport, le déplacement et la protection physique des enfants de moins de 4 ans. Il s’agit notamment de :

  • Sièges fixés sur un support tel qu’une table, transats, y compris les transats pouvant recevoir une fonction de siège automobile, chaises hautes ;
  • Baignoires et tables à langer ;
  • Berceaux, lits fixes et pliants, et des parcs ;
  • Porte-enfants, écharpes de portage, couffins, landaus et poussettes transformables, pour un ou plusieurs enfants, sièges additionnels pour poussettes, trotteurs, sièges de bicyclette ;
  • Sièges, anneaux et transats de bain, et des thermomètres de bain;
  • Barrières de sécurité, des harnais et ceintures.

Les marquages de sécurité des poussettes

Le décret puériculture impose des marquages tels que :

  • La mention « Conforme aux exigences de sécurité » est obligatoire sur l’article ou sur son emballage.
  • Un article de puériculture conforme aux exigences de sécurité doit être fabriqué en fonction des normes en vigueur. Les références publiées au Journal Officiel de la République française. ou le modèle déclaré conforme à la réglementation en vigueur par un organisme habilité. Tout cela suite à un examen de type.
  • Le nom ou la raison sociale ou la marque de commerce et l’adresse du fabricant ou de l’importateur, ainsi que le modèle doivent être précisés.
  • Une notice d’emploi indique, le cas échéant, le procédé de montage de l’article, les conditions d’utilisation et les précautions d’emploi.

Toutefois, en l’absence de législation communautaire relative aux articles de puériculture, seuls ceux fabriqués en France ou directement importés de pays tiers sont obligatoirement soumis à toutes les dispositions du décret « puériculture ».

Les articles en provenance des autres États membres de l’Union européenne doivent satisfaire à l’obligation générale de sécurité prévue par le Code de la consommation. A ce titre, ils doivent satisfaire aux exigences essentielles de sécurité du décret « puériculture », mais ils ne sont pas tenus aux exigences formelles, c’est-à-dire aux marquages, de ce dernier.

https://stock.adobe.com/fr/images/made-in-europe-quality-product-certificate-label-vector-made-in-eu-stars-blue-flag-warranty/252755235?prev_url=detail

Les normes de sécurité spécifiques aux poussettes bébé.

Toutes les poussettes vendues en France sont soumises à la norme européenne. C’est un comité d’experts, composé d’industriels et de professionnels, comme des médecins, des ingénieurs et des laboratoires qui ont créé cette réglementation. Ainsi, c’est l’ AFNOR et les organismes délégués par AFNOR qui en assurent la normalisation et la promotion. Et aussi agréés par le ministre chargé de l’industrie comme Bureaux de Normalisation Sectoriels.

Les poussettes sont soumises à la norme EN 1888. Cette norme européenne spécifie les exigences de sécurité et les méthodes d’essai relatives aux voitures d’enfant destinées au transport d’un ou plusieurs enfants. Ces derniers pesant jusqu’à 15 kg chacun, et de 20 kg supplémentaires de toute plate-forme intégrée sur laquelle un enfant peut se tenir debout. Mais avant d’être mises en vente, des organismes indépendants attestent du bon respect des normes européennes pour certifier les poussettes.

Attention de ne pas confondre la norme EN avec la norme CE ! Ce sigle signifie que la poussette est autorisée à être commercialisée ou importée dans l’union européenne. Mais cela ne garanti pas sa fiabilité…

Les tests de sécurité des poussettes pour bébé

Des associations de consommateurs testent les poussettes, lorsqu’elles sont mises sur le marché. Elles les évaluent sur différents critères : la sécurité, le confort, la qualité d’installation de l’enfant. Et aussi sur la présence de substances chimiques dans les matériaux. Voici quelques exemples de ces tests subis par les poussettes :

  • Faire rouler une poussette sur une imitation pavés, des cailloux ou du sable pendant 200 h en mettant le poids maximum que peut supporter le modèle de poussette testée ;
  • Faire pression, avec un bras en fer imitant le poids d’un enfant, dans l’assise d’une poussette pour tester sa solidité ;
  • Analyser la composition chimique des matériaux utilisés (protection de pluie, tissu…) pour s’assurer de leur innocuité pour les petits.

Les poussettes rappelées et interdites à la vente, le sont en cas de non-conformité. Ainsi, elles servent à développer de nouvelles normes de sécurité.

Mais n’oubliez pas que les normes les plus strictes ne remplaceront jamais la surveillance attentive des parents !!!!

Retour à l’accueil pour choisir ma poussette